​​​​​​​Le Team SFS en son jardin

Thu, 07/20/2017 - 06:27
20/07/2017

Sofian Bouvet le Niçois, Gaulthier Germain le Provençal, Noé Delpech et Achille Nebout les Montpelliérains arrivent en Méditerranée, le jardin nautique où ils ont, très jeunes, forgé leurs premières armes. Ils débuteront demain à Roses en Espagne le premier des quatre derniers actes de leur Tour de France à la voile.

Une grande boucle vélique qu’ils ont d’ores et déjà marquée de leur empreinte. Jugez plutôt. Sur les 10 manches disputées depuis Dunkerque, soit 5 « stadiums » et 5 raids côtiers, les « Bouvet boys » en ont remporté quatre. Ils se sont à chaque Acte qualifiés pour la Finale des stadiums. Leur plus mauvais classement est une 8ème place octroyée à Arzon. Ils pointent à la mi-parcours en deuxième position du classement général d’une flotte riche de 29 unités, à seulement deux points du leader Trésors de Tahiti, avec déjà 15 points d’avance sur le troisième Team Oman sail. Touchés par la malchance lors de l’Acte d’Arzon, quand, pour quelques centimètres, ils se voyaient éliminés sans pitié de la Grande Finale, avant de subir les foudres du jury qui leur imposait pas moins de 9 points de pénalité pour une infraction à l’utilisation du kit de mouillage, les quatre athlètes SFS ont répondu de la plus somptueuse des manières, en remportant dès l’étape suivante aux Sables d’Olonne les deux manches en jeu, dominant de la tête et des épaules le parcours côtier, et s’imposant magistralement en finale des stadiums.

C’est donc un équipage gonflé à bloc qui profite de deux jours de repos à Roses en Espagne, et qui aborde avec appétit et concentration le sprint final qui doit les mener à Nice, ville natale de Sofian.

Lionel Péan, Team manager : « Cet équipage peut gagner! »

« Je suis conforté dans mes choix. Sofian est bien le talent pur que l’on attendait, et tout l’équipage est au diapason. Je ne suis donc pas surpris outre mesure de nos résultats, car les garçons ont travaillé dur pour les obtenir. Notre équipage a pu très tôt se préparer de la meilleure des façons dès l’hiver dernier. Ils se sont entrainés avec rigueur et précision. Ils ont démontré de belles ressources morales en réagissant de la plus belle des manières après Arzon. Ils se sont recentrés sur leurs fondamentaux. Le Tour a beaucoup progressé et le plateau est très homogène, ce qui rend la performance encore plus méritoire. »

Sofian Bouvet : « Heureux de nos résultats en Manche et en Atlantique »

« La Manche et l’Atlantique étaient des inconnues pour nous, Méditerranéens. Nous sommes heureux d’en terminer en si belle position, à seulement deux points des premiers. Je retiens naturellement notre belle réaction après Arzon. Nous sommes restés très positifs, très concentrés, très concernés… Nous nous sommes appuyés sur les bases de notre métier, et nous nous sommes attachés à limiter les risques, à jouer à gagne petit. Cela a marché! Le côtier des Sables d’Olonne m’a beaucoup plu. A chaque bord nous gagnions du terrain. Et on termine avec plus de 9 minutes d’avance sur Tahiti! Ce petit break nous fait du bien. On va récupérer pour la deuxième partie du Tour. On a la pêche! »

Gaulthier Germain : « On prend beaucoup de plaisir »

« Ces deux semaines sont passées très vite. Les enchainements course-étape laissent peu de répit et nous sommes contents de faire une pause avant d’attaquer la Méditerranée. Je ne pensais pas démarrer aussi fort. L’équipe tourne bien. Nous prenons beaucoup de plaisir sur l’eau, et à terre l’ambiance est excellente. Le niveau du Tour me parait avoir progressé depuis l’an passé. Accéder en finale est très difficile. Seul FDJ et nous mêmes sommes parvenus en finale à chaque Acte. »

Achille Nebout : Un début de Tour inespéré!

« Ce début de Tour est inespéré. Malgré le niveau général qui a beaucoup progressé, nous sommes restés très unis, très soudés. La bataille est intense. Nous prenons beaucoup de plaisir sur l’eau ; c’est là un de nos mots d’ordre. On a sorti deux grosses journées à Dunkerque et aux Sables. On veut poursuivre sur cette lancée, sans pression inutile… »

Noé Delpech : « Garder notre concentration… »

« On ne pouvait rêver meilleur départ. On navigue bien et notre réaction après Arzon a été super. On va rester concentrés. Notre capital confiance est intact. Nous sommes physiquement très au point, pas du tout entamés. Ce Tour est passionnant avec beaucoup de vainqueurs potentiels, et un plateau très homogène. L’organisation signée ASO est top! »

 

Classement général après 5 Actes :

1- TRESORS DE TAHITI                       PLICHART Teva 468 points

2- TEAM SFS                                        BOUVET Sofian 466 points

3- TEAM OMAN SAIL                           DOUILLARD Thierry 451 points

4- FONDATION FDJ - DES PIEDS ET DES MAINS   SEGUIN Damien 450 points

5- VIVACAR.FR CEFIM                         SOUBEN Matthieu 437 points

6- TEAM LORINA MOJITO - GOLFE DU MORBIHAN   ROBERT Solune 432 points

 

Téléchargez ce communiqué au format PDF