Double doublé !

07/18/2017

Le Team SFS signe aujourd’hui aux Sables d’Olonne le deuxième doublé victorieux stadium - raid côtier de ce 40ème Tour de France à la voile. Après Dunkerque en tout début d’épreuve, Sofian Bouvet, Achille Nebout, Gaulthier Germain et Noé Delpech ont de nouveau cumulé le long des rivages vendéens les victoires tant lors du raid côtier qu’en finale d’une grande journée dédiée aux parcours construits. Lourdement pénalisés de 9 points il y a deux jours, ils pointent ce soir à deux unités du leader Trésors de Tahiti.

Fidèles à leur philosophie, Sofian et ses boys ont joué tout au long des 5 manches qualificatives du jour les places d’honneur pour assurer une cinquième entrée en finale, pour autant d’Actes disputés. Ils ont en suite totalement lâché les chevaux face aux 7 meilleurs équipages de l’Acte Sablais, prenant même tous les risques pour franchir la ligne de départ en tête et dans le coup de canon et mener de bout en bout les débats jusqu’à cette victoire qui les ramène, en 48 heures seulement après leurs déboires d’Arzon, à deux petits points du leader Trésors de Tahiti.

Avec quatre victoires en 10 manches disputées, SFS va pouvoir sereinement envisager la deuxième partie du Tour en Méditerranée. Tout l’équipage va bénéficier de deux journées de repos, le temps pour toute la flotte des 29 équipages de rallier Rosès en Espagne. Les joutes reprendront en effet vendredi 21 juillet à l’occasion du premier des quatre actes programmés en Méditerranée, terrain de jeu des quatre marins du Team SFS.

Ils ont dit :

Noé Delpech :

« Très belle réaction après les soucis d’Arzon. Cela prouve notre engagement et notre volonté de bien faire. On est à mi-parcours du Tour, on sait que la Méditerranée délivre beaucoup de surprises. On attaque la deuxième moitié avec motivation car Tahiti n’est plus qu’à deux points ! Tahiti est très régulier. On n’est pas surpris de les voir à ce niveau. Ils font un Tour exceptionnel. Le jeu est relancé. A nous de jouer, à nous d’être intelligents ! »

Sofian Bouvet :

« 4ème victoire ! Les conditions étaient fortes en début de journée et on n’était pas très à l’aise. Avec le vent qui a molli, on s’est trouvé mieux. Quatre actes à venir chez nous en Méditerranée. On oublie les courants du Nord et on aura des météos plus simples. Content d’avoir deux jours de repos avant Rosès. »

Lionel Péan, Team manager

« Ils ont toute la journée pris des départs plutôt moyens et sortent le grand jeu en finale. Deux victoires ici aux Sables, après nos désillusions d’Arzon, prouvent toutes les ressources sportives et mentales dont dispose cette équipe. Ils ont su se remobiliser et quittent l’Atlantique parfaitement en phase avec leurs objectifs. »

Sables